Le Château Wolfenstein

Lieu assez connu du monde de l’urbex, cependant son état reste correct. Pourtant, une petite semaine avant notre visite nous recevons des messages comme quoi celui-ci avait subi une attaque de la part de « visiteurs ». Comme souvent, la rage s’est emparée de nous. Qui est assez con que pour s’en prendre à de tels lieux?

Arriver jusque ce lieu ne fut pas facile, une fois arrivé sur place il  faut encore trouver une entrée. Par chance cela va assez vite, mais il est midi et nous avons faim. La visite se fera après un détour par une friterie.

Lorsqu’on est de retour au château, le temps a changé. La pluie n’allait pas tarder à arriver avec des bourrasques de vent. Heureusement, nous sommes déjà en train d’accomplir notre méfait lorsque le déluge commença.

A l’intérieur l’atmosphère est stressante, on entend des bruits de chaudière(?!) au loin ainsi que le vent qui fait claquer des fenêtres. Le lieu étant assez souvent visité, on est quasi sûr de tomber sur quelqu’un à chaque porte que l’on se permettait d’ouvrir. Une fois arrivé au premier étage, on sortit donc nos différents appareils ( pas les génitaux, les autres ) pour immortaliser le lieu,  qui finalement, semblait s’être assez bien défendu par rapport aux attaques d’éventuels casseurs.

Puis nous finirons par apercevoir au loin, un interrupteur! Et la ce fut le drame, plus d’amitié entre nous. Ce fut un bain de sang jusqu’à cet interrupteur. Quelle fierté pour le premier arrivé de pouvoir éclairer ce magnifique lieu!

Une visite inoubliable, sous un temps dégueulasse, où nous avons fini par croiser un couple de jeune préférant nous saluer avec un « Putain j’ai eu peur » qu’un « Bonjour »!

Lieu M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! L’ambiance avec l’électricité et le déluge dehors rendait le lieu effrayant!

Thomek

C’était une visite superbe, ce fut aussi étonnant de voir que l’électricité fonctionnait toujours!

Estelle

Superbe lieu en pleine nature ,belle architecture aussi bien à l’extérieur que l’intérieur, j’ai adoré les tables de la salle à manger. Dommage qu’il ne faisait pas très beau mais bon, ce fut une chouette exploration.

Eric